Vous êtes ici :

Eco-quartier

> retour

Ecoquartier du vigneret : notre volonté de garder nos jeunes sur la commune

L'idée, au départ, partait d'un constat : difficile de garder nos jeunes dans la commune tant la demande était forte et l'offre non seulement mesurée mais également "hors de portée" de la bourse de ces jeunes qui s'installent et qui démarrent dans la vie. La commune s'est donc lancée dans la viabilisation de terrains, morcelés en parcelles et vendus selon des critères bien précis (notamment l'âge, les conditions de ressources, le fait de participer à la vie de la cité...) dans le but que ces mêmes jeunes puissent construire, dans un environnement sympathique et de fait, rester sur la commune.

Le premier lotissement à être ainsi proposé fut le Mas d'Antonin. Un succès immédiat et ce sont maintenant plus de 32 familles qui y vivent et sont enchantées de pouvoir bénéficier, en tant que primo-accédants, d'une maison bien à eux avec un jardin, le tout dans une ambiance conviviale qui fait penser à un petit village. Puis, forts de cette réussite, les élus se sont penchés sur un deuxième lieu, le Clos du Vigneret (autrement dénommé lotissement Chaix) proposant également un quartier où le développement durable est omniprésent.

Là aussi, le succès a été au rendez vous et devant ce dernier une phase complémentaire à été lancée.

Alors que le chantier d’aménagement de la phase 1bis de l’écoquartier, débuté en septembre 2017 se termine, les propriétaires des 19 lots nouvellement créés ont été désignés. Et, comme pour la 1ère phase de ce lotissement, le succès est là.

" Le service urbanisme ayant reçu de très nombreuses demandes, il a été nécessaire d’organiser deux commissions d’attribution - la première en janvier et la seconde en mars - pour désigner les candidats retenus. Les heureux élus ont été prévenus et peuvent d'ores et déjà débuter leur réflexion sur leur futur projet de construction (parcours bancaires, rencontres avec les constructeurs,...). " précise Michel Lombardo, 1er adjoint.

Avec cette nouvelle phase, ce ne sont pas moins de 80 jeunes de moins de 42 ans qui se sont (ou seront) installés avec leur famille sur cet écoquartier.

Avec cette nouvelle phase, l’engagement de la ville pour faire de ce quartier un quartier durable a été respecté !

Aussi, nous avons saisi l'opportunité de mettre en place des dispositifs importants en matière de développement durable et qui n'étaient pas encore disponibles pour la phase précédente. C'est le cas notamment des parkings, dont le revêtement des places de stationnement est perméable, ou encore des éclairages des voiries, qui fonctionnent grâce à l'énergie solaire. Cette phase sera prochainement inaugurée. Nous ne manquerons pas d'y associer les Châteaurenardaises et Châteaurenardais, que nous invitons d'ores et déjà à s'avancer vers ces nouveaux aménagements pour découvrir les futurs contours de l'écoquartier

accès