Vous êtes ici :

le redéploiement du MIN

> retour

Pourquoi construire un nouvel outil ?

Le MIN de Châteaurenard est un des plus ancien de France. Ses infrastructures et ses services, son modèle historique centré autour d’un seul carreau de vente pour les producteurs n’est plus adapté aux échanges actuels du commerce des fruits et légumes et de l’agroalimentaire ainsi qu’à l’évolution permanente des métiers de la filière.

Souvent les centrales d’achats ont remplacé les expéditeurs ; les producteurs d’aujourd’hui sont devenus des chefs d’entreprises spécialisés, organisés, performants faisant leur commercialisation en direct.

Les boxes vétustes et inadaptés affichent un taux de remplissage de 100% depuis 7 ans sans possibilité d’extension à cause du positionnement du MIN en centre-ville poussant certains acheteurs à le quitter faute de surface de vente ou de stockage supplémentaires nécessaires à leur développement.

Et pourtant les 80 exploitations agricoles restantes sur la commune produisent pourtant plus que les 850 des années 60 !

Les grossistes font du service complet. Ils livrent à leurs clients les produits transformés du poisson, des produits laitiers, des produits secs et même des fleurs.

Proposer des bâtiments en phase avec notre politique environnementale, pour concentrer une diversité d’opérateurs, induit la nécessité de créer un hub d’approvisionnement régional et d’expédition.

Carreau de producteurs couvert et ouvert, bâtiments pour grossistes et expéditeurs avec auto-consommation énergétique, centre de formation-école pour créer de l’emploi, bureaux et salles de réunion, zone d’entrepôts, halles dédiées aux événements et à l’innovation, autant d’atouts que nous mettons à la disposition d’opérateurs spécifiques.

Les MIN de France ont la même démarche que Châteaurenard et se sont déjà adaptés (Lyon, Toulouse, Lille, Rungis, Nantes, Marseille…) ou sont sur le point de le faire (Bordeaux, Nice)

Le MIN est le moteur de notre économie locale et le pérenniser, c’est maintenir une agriculture locale pour consommer des produits de qualité.

Nouveau MIN, quelles ambitions ?

Une ambition claire : redéployer le MIN de Châteaurenard pour en faire un Pôle au service de la valorisation de la production locale et du développement territorial.

La mission de programmation commandé par le SPL du Bureau d’études de la Sémaris se décompose en 3 parties :

- définir la Stratégie d’orientation du MIN (entreprises intéressées, clients, activités proposées, positionnement concurrentiel régional…)
- avant programme : spécialiser le programme en prenant en compte les enjeux fonctionnels et les contraintes techniques et règlementaires
- programme fonctionnel et technique : locaux, équipements, planning, de l’opération, évolution des besoins, budget

Ce hub d’approvisionnement doit promouvoir la production locale, accompagner les politiques environnementales, contribuer à l’aménagement du territoire, participer au développement économique social et régional

Il faut aussi dimensionner les attentes et besoins des producteurs, opérateurs actuels et futures

Construire un Pôle Dynamique adaptés aux modes de commercialisation d’aujourd’hui en préservant la qualité de vie des riverains, avec un périmètre paysagé en concertation avec ces derniers, voilà l’objectif !

accès